MON GR20 EN SOLO


étape 2:de ortu di u piobbu au refuge de carrozu »7h annoncé »

aprés une bonne nuit de sommeil me voilà fin près à me mesurer à cette nouvelle étape.je pars à 7h30 avec un ciel bleue magnifiquedsc00625.jpg  et des rayons de soleil qui s infiltre dans ces auiguilles qui ce dresse devant mon chemin,un tout autre chemin…dsc00627.jpgune monteé très raide,caillouteuse a souhait avec de belles plaques de neige de printemp me mène jusqu à la bocca di pisciaghja »1950m ».dsc00631.jpg une longue traverseé m attendait pour rejoindre la bocca d’ avartoli »1898m »dsc00636.jpgpour après arrivé a la bocca di l innominata »1912m »dsc00640.jpgje doit dire aux intéressés qu à cette époque quelques gros nevé de neige perssiste…ça y est j appercois le refuge au fond du vallon.j attaque ma dernière descente au milieu de ces magnifiques pins laricio qui ressemble à des bonzai geant tordus par les anneés passeés à subir la tourmente des élements ,dsc00652.jpg de chaques cotés des auiguilles éfileés d un ocre magnifiquedsc00651.jpg  entoure ce vallon féeriquedsc00643.jpg .ça y est à 12h me voilà arrivé au refuge »4h30 de marche »dsc00646.jpgtrès beau refuge de carrozzu,idem au précedent,très bien équipé.je profite de mon après midi pour farfouiller de tous cotés pour trouver des graines à rameneés »défaut de jardinier »…une rivière avec de grosses vasques à truites passe en dessous du refuge,le soleil se couche dsc00653.jpgaprès un bon repas »soupe liophyliseé et coquilletes avec en dessert ,barres énergétiques »un brin de toilette s’impose dans la rivière ,trés fraiche…me voilà pret pour me posé dans mon sac et me laissé aller dans mes pensseés.premier texte de mon gr:Liberer sont ésprit:-En partent dans ces montagnes,je m enthousiasme autants de merveilles si simples.-Mon ésprit se libère de tant de douleurs accumuleés,une vie dans sa simpliciteé ,dure à accepter.-quoi de plus beau que de se retrouvé seul avec sont égo,la nature nous lave de notre égocentriciteé,de nos péchés qui sont autant de chaines à nos coeurs déchirés .-Se libérer l ésprit,seul la nature me la permis.elle n attend rien de moi et à tellement à m apporteé,il faut etre à sont écoute,savoir déchiffrer se quel à  a nous donneé,une éternel simpliciteé qui n à pas de prixdans nos vies taries par l oubli.-Tout seul et tellement accompagné,par des souffles de chaleurs qui ne viennent pas de notre sphère,je les sents ,comme autant de présent qui me rende envoutent.-Se libérer l ésprit demande un peut de sont temp de terrien qui ne voit plus l essentiel de sont destin,quel chagrin de voir ce monde en déclin,pourtant il appartient à tous à chacun de se construire un chemin a l écoute de cette terrre qui bat depuis des millénaires,tous est là a nous de faire les bons choix.


étape 1:calinzana-refuge d’ ortu di u piobbu »6h30annoncé »

le 30/04/2011:apres une nuit passée à bastia,un train m attendait »une micheline » pour m enmener « 20km plus loingt »…pour prendre un bus qui me deposera à LUMIO petit village juste avent CALVI.une fois deposé au rond point,12km d’ asphalte me sépare de calinzana,ont m à conseillé du stop et en 10min une voiture s arrete pour me déposer juste avent le village,arrivé à 12H,après un pti en cas et quelques provisions il est 13h et je me trouve devant le panneau du départ de ce mytique GR20.dsc00606.jpgl aventure commence.me voilà parti avec mon sac de 16kg,heureusement je m était fait un gros entrainement cet hiver dans mes chères montagnes de haute -savoie,le terrain sabloneu du début et tres agréable avec une vue magnifique sur le bord de mer qui s éloigne au fur à mesure que j avence.dsc00607.jpg dsc00610.jpgarrivé au col de bocca à u saltu »1250m »je doit dire que si le chemin et comme ça tout le longt ca va etre une partie de plaisir….mais une descente « corsé »allait changeé mon enthousiasme,un terrain très caillouteu est glissant, jouent au yoyo me font vite redescendre sur terre,j en « chi »ça y est, il montre ces dents…j arrive à un autre col :bocca à u bazzichellu »1486m »ça y est j appercois le refuge au loingt,mon sac commence a me peser « normal le premier jour »et je m engage pour la derniere traverseé.Arrivé au refuge 17h30″4h30″de marche.dsc00615.jpgpersonne au refuge et un vent à decollé le toit .dsc00617.jpgje suis agréablement surpris de la qualiteé du refuge,cuisiniere à gaz ,poele godin avec tout le bois nécessaire et de grand dortoir avec matelas et leurs housses,bravo la corse,il y a des progrès à faire cher nous dans les alpes…ma première nuit seul dans ce refuge ou le vent en sifflent s infiltre dans tous les trous, très fantomatique quand ont est seul en montagne…mais après un bon repas et quelques lignes dans mon carnet je m endore très facilement avec ce sifflement qui me berce dans mes penseés montagnarde.


12

PARAPENTE |
la vie |
basketloisirwambrechies |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bmx trott forum
| Les Feelingazelles
| Run & Trail