MON GR20 EN SOLO


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Non classé.

dernière étape:d’asinau au refuge d i paliri »7h annoncé »en doublent jusqu’ a conca »5h annoncé »

le vent a remué le refuge toute la nuit mais j ais quand même bien dormi,un peut moins le couple qui n avait pas de duvet,croyant que le refuge était gardé.j ais du prêter a la demoiselle a 3h du matin toute mes vestes pour quel se réchauffe,ah il fait froid en montagne »surtout sans duvet »bref me voilà parti pour une variante alpine qui passe dans les aiguilles de bavella,mon compagnon a quatre patte à décidé de me suivre pour un bout de chemindsc00994.jpg le soleil révele des lumieres féerique dsc00992.jpg dsc00993.jpg dsc00997.jpg« désolé plus de photos mon blog  n à plu d’ espace disponible »mais je vais vous commenter la fin je traverse ces aiguille effilées et d un ocre foncé qui se fond dans un ciel pure ,un ciel azure .Une belle descente technique me fait rejoindre le col de bavella »1218m »je vais pouvoir me faire un bon sandwich et un bon coca bien frais il y à des restaurent,après un en cas devant ces aiguilles je me lance a l assaut de la fin de mon étape,je gagne le refuge di pilari en cinq heurre de marche et attaque ma dernière partie dans un maquis très épais »c est la partie que j ais le moins apprécié du gr20 ,le chemin et pleins de broussailles il fait carrément plus chaud et le terrain arrête pas de jouer au yoyo »,mais ça y est j aperçois conca,conca me voilà.j arrive dans un gite et partage une  chambre avec un demoiselle qui elle part demain toute seule pour se faire sont GR20,mais elle ma l air bien expérimentée ,mais respect c est quand même rare.Texte 7:çà y est je l ais fait:-Après une nuit mouvementée par le vent et un couple inconscient sans sac de couchage,jeunes amoureux que la montagne remit dans sa justesse.Ce matin ça sentait la fin,comme une pensée qui me rappel que tout à une fin.-ça y est se soir je serais a conca pour me boire une pietra mais pour cela je dois doubler cette étape.-J’ entame mon ascension avec mon brave compagnonà quatre patte,de la race corsinu,il errait par là et fait un bout de chemin avec moi,il me rappel ma naicka.-J’arrive au pied du passage de chaine dans cette variante alpine qui traverse les mythique aiguilles de bavella, j en reste pantois devant tant de grandeur ,de splendeur.-Mon compagnon reste là et me voilà bavellapour ces dernières crêtes de mon gr.Passé tout ça une longue descente dans le maquiscorse me laisse triste mais fier de quitter ces si belles contrée,mes montagnes adorées.-J’en ais bavé a me faire un chemin entre ces broussailles de maquis qui me tirailles de tout cotés et pour tout arranger la chaleur fini par m achever,il est temps ‘arriver.-9a y est conca apparaît et pour moi c est les derniers efforts avant le réconfort du confort.-Ça y est je l ais fait mon GR20en entier,je suis fier de moi car ça réputation et confirmée il à fallu se motivé , s’accroche malgré la difficulté, mais ça y est je l ais fait.Tout les temps que j ais donner était pause comprise,après se magnifique parcours je suis en bord de mer pour récupérer et aller me baigner ,bonifacio puis le golf de porto idéal pour se prélasser.je veus dédier se GR20 a mon conscrit ,mon ami MICKAEL  FOGOLA qui nous as quitter trop tôt ,faucher par une longue maladie Noël dernier a l âge de 32ans,gros bisous a toi mon Mike ,merci de m accompagné dans toute mes aventures.


étape 13:d’ usciolu au refuge d’asinau »8h annoncé »

dsc00897.jpg Une fois mon sac bien comblé de tout mon nouveau matérieldsc00893.jpg,je reprend la route pour un longue étape »20km bien tassé »avec 20kg sur le dos,encore une très belle arêtedsc00888.jpg  qui me mène jusqu a la punta di a scadatta »1836m »pour après gagner bocca di l ‘agnone »1570m »par un chemin très sympadsc00918.jpg dsc00911.jpg dsc00915.jpgdsc00922.jpg   ,me voilà dans une grande plaine bien vertedsc00923.jpg  avec des vaches qui gambade partout en liberté .Arriver a un pont dsc00926.jpg dsc00925.jpgune grosse ascension qui monte jusqu au point culminent de la corse du sud l ‘alcudina »2134m »mais arriver a mi chemin un vent a s’ envoler me fait chahuter de tous cotés,il n y à cas voir la croix au sommet. au fond ont aperçois les aiguilles de bavelladsc00938.jpg  dsc00931.jpg dsc00936.jpgEt après gagner par une rude descentedsc00942.jpgdsc00948.jpg   et encore un taureau figer au milieu du chemindsc00946.jpg,j ateint le refuge d’asinaudsc00990.jpg  après  6H20 de marche.là bas un compagnon a quatre pattes et allonger ,un corsinu « le chien de chasse typique corse »il et trop beau et fort sympathique,mais personne dans les bergeries il à du  se perdre en chassent .un autre compagnon est là le fameux lézard de bédriagadsc00952.jpg,un père avec sont fils puis un couple me rejoigne pour partager cette journeé et là soirée,je profite de mon après midi pour vadrouiller vers le bergeries qui se trouvent en dessous du refugedsc00975.jpg  et descendre jusqu a une rivière de rêvedsc00980.jpg dsc00981.jpg  et par si par là me récupéré des graines pour les planter une fois rentré et part habitude un cairn de plus dsc00985.jpg . ça y est c est ma dernière soirée en refugedsc00959.jpg, le lendemain je doublerais l  étape pour arriver a conca est fêter mon gr20.Texte 6:ç est bientôt la fin:-Ce matin j ais quitté usciolu a 7h pour gagner une course d arets formidable,le vent était fort présent mais garantissent le beau temps.-J avais en tête que c était bientôt la fin de mon GR20,sur cette étape je ralentit ma marche,je profite de ces dernières images d une nature fantastique,un vallon de pozzines et me voilà a gravir se dernier sommet,l’ alcudina.-Le vent ne me lâche pas ,avancer devient difficile,mon sac et ballotté par se vent dératée qui  je l’admet m ennuyais.-Mais voilà j aperçois le chalet au fond du goulet,asinau me tend les bras,enfin arrivé je peu décharger mon sac de 20kg ,un peut de repos et je me met a crapahuter pour profiter de mes dernier moment,c est bientôt la fin de mon GR20.


étape 12:de prati au refuge d usciolu »5H45 annoncé »

La nuit porte conseil et après un bon café comme chaque matin et une barre de céréale ,je m engage sur le chemin très tôt le matin en espèrent que personne aura récupérer mon matériel gracieusement offert,je met le turbo sur une dure course d arêtedsc00871.jpg dsc00882.jpg dsc00875.jpg dsc00873.jpgpuis une continuité de yoyodsc00884.jpg  avant d arriver au joli refuge d uscioludsc00885.jpg.Après trois heurre de marche intenses,j ais la bonne surprise de trouver comme ils me l avaient dit leur matériel est bien rangé dans l armoire,je suis au ange mais ça va me faire finir le gr avec 4kg en plus.mais bon je vais pas abandonner se présent bienvenu?je commence mon après midi a ranger , c était un peut sale,les jeunes du coin monte les week end dans les refuges pour faire la fiesta …je prépare ma rations,aujourd hui c est riz au poisson,pas mal non?merci aux Gaston,un petit café au soleil et trois personne me rejoigne puis deux autres et ont à passé une super soirée et après une bonne infusion je me suis couché une dure étape m attendait.


étape 10:de vizzavona au refuge d’e campannelle »5h15annoncé »en doublent jusqu au refuge de prati »6h10annoncé »

ça y est 7H15 et je reprend la route par une variante dans la foret qui me permet de gagner une petite demi heurre sur le temps indiqué,une montée très progressive dans une hêtraie au frais,fort agréable.je débouche sur le col de bocca palmente »1640m »dsc00821.jpg dsc00820.jpg un chemin en travers dsc00824.jpgdsc00826.jpgme mène jusqu au refuge d’ campannelle.après 4h de marche et quelques barre de céréale je me remet en route,le chemin reste asser a plat,dsc00827.jpgmais du coup l étape est plus longue en km »en tout ,pour ces deux étapes:pas loingt de 35km »je traverses un petit pont dsc00829.jpgaprès une dure descente ou un taureau ne voulais pas me laissé passer.Je redescend jusqu au lieu dit bocca di verde »1289m »pour remonter sèchement sur un joli plateau bien vertdsc00834.jpgune dernière montéedsc00835.jpg  me guide a bocca d’oru »1840m »dsc00840.jpg dsc00846.jpg dsc00852.jpgpuis enfin j aperçois le refuge de pratidsc00857.jpgdeux jeune sont là,ils voulaient se faire leGR20 en entier mais n ayant jamais fait de rando et n ayant jamais porté de sac aussi gros,au bout de quatre jour et un jambon de 6kg deux litres de gnôle abandonner sur le chemin,l un d eux se faisan « mal » au genou et du abandonner sont matériel de montagne »baudrier,crampons ,piolet ,corde de 30mètres et une tente quechua deux place,le tout neuf ,bien sur »au refuge précèdent ,il me propose si jamais personne les à pris,de me donner tout se matériel bien gentiment,j accepte .et en prime je me fais inviter a manger des rations lyophilises ,j ais pris couscous ils m en ont offert DIX pour finir mon gr »royale »j allais terminer en beauté.Se refuge est très spacieux et très bien aménagerdsc00867.jpg dsc00866.jpgj ais passé une très bonne soirée avec ces deux loulous et j ais très bien manger.Texte 5:une drôle de soirée:-Du gîte de vizzavona,après une bonne nuit au chaud et une bonne douche matinal,je me prépare pour doubler cette étape.-Elle va faire mal celle là,une bonne trentaine de km m attende et il le dire la fatigue me gagne déjà.Mes jambes s’emmêles,il faut faire attention.-Quand la fatigue est là la tête ne suit pas et tout seul se n est pas facile de se motiver,tout seul dans mes pensées,mais bon je vais y arriver,je reste motivé et enchaîne les dénivelés;me voilà arrivé.-Je ne serais pas tout seul ce soir,deux jeunes sont là,ils viennent du sud,de conca,ils veulent aller a vizzanova mais l un d’eux à le genou flagada.-Ils sont très sympa mais ne se rende pas compte de se que peut être une tel randonnée,de toute beauté mais pour des marcheur très confirmé.-Ils me racontent leurs péripéties,preuve a l appuis…et m offre des rations de sachets lyophilisé pour un peut se déchargé,une drôle de soirée vient de s entamé,ça me rappel mes jeunes années,ont à bien rigolé et je me suis régalé du festin offert par ces deux jeunes et c est pas tout,ils me conseil si personne les à pris de récupérer le matériel  d alpinisme de l un d ‘eux laissé dans le refuge précèdent a cause d un genou grincent…Je verrais bien une fois demain,laissons passer la nuit,ce fut vraiment une drôle de soirée après un étape corsée.


étape 9:de l onda au refuge de vizzavona »6h05annoncé »sans doubler d étape pour le coup

me revoilà sur se fameux tracé,si réputé ,une petite étape m attend avec comme cadeau une nuitée en gîte pour bien sur me reposé et prendre une bonne douche bien chaude »plusieurs douches bien chaude ».voilà mon chemindsc00797.jpg une vue splendidedsc00795.jpg dsc00794.jpgj arrive a la punta muratellu »2020m »et redescend dans un vallon très caillouteux pour atteindre une hêtraie ou coule une rivière dsc00801.jpget des cascade qui donne envie de se baigner,a coté le monte d’ oru me tend les brasdsc00799.jpg  une petite passerelledsc00800.jpg  et me voilà sur un petit sentier qui me fait arriver devant un fortin en ruinedsc00819.jpgdsc00818.jpg dsc00814.jpg   et arriver au gîte du monte d oru et me posédsc00807.jpg.après mettre bien reposé et bien rempli,je croise sur le pas de la porte mes collègues Stéphane ,Alain et Éric des alpes maritime et leur propose une pietra »bière corse a la châtaigne »fameuse et du coup mangeons ensemble pour une bonne soirée,mais pas trop tard quand même demain une grosse étape m attend .texte 4:L’arbre:-parfois centenaire,parfois millénaire,il est planter au grès du vent,par les animaux qui par magie lui donne la vie.-L’arbre,spectateur silencieux mais au combien précieux pour la vie et tout se qui s’ en suit.-L’arbre à une ame arreton de le couper sans état d âme,il est notre frère d arme pour que la vie suive un chemin normal.-De sa grandeur me vient une sensation de géant,sont écorce ridé me parle comme une personne âgé,ces rides des années traversées a nos cotés pour nous préservé et nous donné de quoi évoluer.-Sachons les respectés,plantons des arbres pour nos enfants pour qu a leur tour ils sème l amour.-Parfois fruitier ou simplement dans sont élément,il en à des choses a nous apprendre avec le temps,ne soyons pas juste une hache ,ne soyons pas lâche,aimons les comme ils nous soignes,soyons digne de sa grandeur qui pour l heurre nous à toujours rendu la vie meilleur.


étape7:de manganu au refuge de petra piana »6h30annoncé »en doublent pour le refuge de l onda »4h50annoncé »

une belle étape se profil le temps est au plus beau pour passer cette fameuse brèche de capitellu,je rejoint mes montagnards après une dure montée dans la neige bétonnée ou j ai bien failli glisserdsc007431.jpg ,qu allait t il m attendre de l autre coté?merveilleux c est splendide dsc007421.jpgdsc00752.jpg ,un peut aérien mais en rien comparable au fameux cirque de la solitudedsc007471.jpg dsc00765.jpg mais il ne faut pa stomber non plus…ont prépare notre passagedsc00750.jpgje suis encordé au milieu,la neige à bien transformée a souhait,ont est passésdsc00756.jpg impeccable,une vue splendide nous réchauffe le coeur,que c est beau…dsc00749.jpgun autre passage mérite de faire attentiondsc00768.jpg dsc00780.jpg  et je laisse mes compagnons de cordée pour passer sur un versant a l ombre avec une neige fine dure ,j arrive a bocca rinosa »2150m »dsc00784.jpg puis le col de bocca muzzella »2206m »dsc00781.jpgj aperçois le refuge de petra piana en bas du vallon.mais pour moi ça continu,je passe par une crête non balisée mais qui va me faire couper et éviter le refuge en ganant bien une grosse demi heurre,je passe part une variante alpine très sympathique ,une belle course d arrête avec une pointe la punta di i pinzi curbini »2021m »avec la mer en-vue des deux cotés,mais le brouillard se repointe avec une bonne averse pour me rafraîchir,un passage délicat s offre a moi bocca a meta »1890m »dans la neige bien molle,une fois passé je vois le refuge de l onda qui me sourit en bas,je vais pouvoir me sécher et bien manger »quand je double une étape je mange juste quelques barre énergétique pour pas perdre trop de temps »très joli petit refuge avec une belle bergerie en dessousdsc00792.jpg dsc00789.jpg dsc00787.jpgje m active a faire partir le feu et me faire a manger en même temps,le bois est un peut mouillé ,c est la galère et voilà pas deux gars rentrés ils sont mouillés jusqu au os ,ils sont rejoint par trois autres amis ,cette équipe arrive tout droit de palestine d un coin contrôle par israel,incroyable,ils viennent faire 4étapes du gr ,ils sont toussent bien trempés et commence a tout enlevée de leur sac pour  faire  tout sécher ,ça pendait de tous cotés,ils avaient tout prévu,la pipe a eau traditionnel,bien bien a manger de cher eux,et ils se sont fait un festin et ils m y ont conviés,y en à même un qui m à offert 1kg de riz pour je penses s alléger un peut.ont à passés une super soirée avec le thé et le café de la bas,génial.


étape 5:de tighjettu au refuge de ciottulu à i mori « 4h annoncé »en doublent l étape jusqu au refuge de manganu »8Hannoncé »

Une grosse journeé m attent départ a 7H,frais comme un jeune mouflon,une descente dans un magnifique vallon,dsc007121.jpg une petite bergeriedsc007131.jpg  trône dans une belle foret de pin laricio,des belles surprises m attendent au grès de mon chemin ,tout d abord une belle salamandredsc00716.jpgpuis une troupe de mal mouflon dont un splendide qui me regardait,dsc00719.jpgun instant de pure bonheur.une belle monteé progressive au milieu de roche d un ocre intense me fait arrivé au col bocca di fuciale »1962m »dsc00724.jpg dsc00723.jpget le magnifique refuge en pierre rouge apparaît,dsc00722.jpg quel endroit merveilleux, j en reste pantoisdsc00725.jpg  .mais je ne m arrete pas là après 2h30 de marche je poursuis mon chemin dans un vallon avec une rivière comme il est rare d en voirdsc00727.jpg se fofilent en polissent ce granite millénairedsc00729.jpg.Je me trouve maintenant au lieu dit castel de vergio »1452m »je m arrête boire un coca dans un petit resto face a la station de ski ou il n y à qu une piste!c est pas grand chose ,mais bon je penses que les corses ne veulent pas voir le résultat qu’ont peut avoir dans nos stations de plus en plus grandes et moches,me voilà pour la dernière ligne droite « il me semble »…dsc00732.jpg j arrive a bocca san petru »1452m »dsc00730.jpgles arbres sont un peut tordu par ici dsc00733.jpg dsc00736.jpg,il faut dire qu il y à pas mal de vent…je traverses une foret très fantomatique avec ces hêtres aux formes bizarre et un brouillard qui glisse sur les cimes, il arrive toujours en début d après midi,me voilà a bocca a reta »1883m »et ensuite une redescente dsc00739.jpgvers la fontaine di u lavu di ninu »1760m »dsc00740.jpgil y à ce qu ils appellent des pozzines »lieu humide de montagne »d un vert éclatent avec ces contrastes de gris,très beau vallon a traversé.Le sac commence a me tassé il serait temps d arrivé.mais il me reste une belle traversée jusqu au refuge que je ne voit toujours pas apparaître.je vois une bergerie etdsc00741.jpg  au loingt j aperçois manganu,ça y est j y suis,je rencontre trois gars des alpes maritimes fort sympathique. Au grès de la discutions ont se racontent nos périples et je leur raconte ma fameuse histoire du cirque de la solitude et ont se rend compte que les traces que je suivais était les leurs ,ils étaient juste  devant moi avec une journée de plus ,ils connaissaient se gr20 ils l avaient fait il y à dix ans,ils avaient tout le matériel pour franchir les endroits difficile et me propose de se retrouver le lendemain a la fameuse brèche de cappitellu »2225m »ils préférais que je passe avec eux encordé si jamais je voulais,mais bon je préférais ils m avaient parlé de cette brèche avec pas de difficulté et d accident qui se sont dérouler,tous pour me faire cogiter…


étape 4:ascu stagnu au refuge de tighjettu »6h annoncé »

en me levant ,je vois que le temps n est pas au rdv,je sort le gore tex et après un bon déjeuner et des locaux très étonnés de me voir partir tout seul dans ce passage réputé,le cirque de la solitude m attendait.ce jour la j ais pris des photos que de la redescente au refuge de tighjettu,le brouillard formait un plafond épais et un pti crachin me rafraichissait » au moins ».texte 3:-En me réveillent ce matin,le temps n était pas au soleil,il m’en aurait fallut pourtant pour trouver mon chemin dans le cirque de la solitude.un crachin mêlé d un brouillard à couper au couteau éffacait avec lui tous repères dans cette montagne que je ne connais pas.-Deux couloirs a plus de 2000 mètres me faisait dans le dos et la neige en rajoutait a mon fardeau.-Ou suis je?je ne vois plus de blanc et rouge,mes seuls repères dans cette montée.je suis quelques traces de pas qui ne sont pas sures de m amener ou je le voudrais.-La chance me sourie ,le blanc et rouge me ravit,discret sur une pierre,mais bien là,j était sur la bonne voie,ouf !une lueur de joie le col de tumasginesca et a moi.-Quand je passe la tete de l autre coté,l ‘angoisse refait surface.il y à là un couloir qui porte bien sont nom de couloir,des amas d énormes pierres rouge bien glissantes et de la neige a vous faire pâlir tous randonneurs.-Les pierres sont bien mouillées et les couloirs sans fin qu ils faut bien traversés sans sourciller,aidé de mes mains et de mes pieds non équipés, je commence a traversée, l ‘erreur ne doit pas se produire.aucune couleur pour m avertir,juste cet instinct qui me pousse a le franchir.-Une fois réussi,je crois m en etre sortie;quel belle surprise un autre couloir a gravir,bien plus ardu et un vide inconnu…je me fis seules traces laissées il y à quelques temps ,vais je y arrivé ,je ne doit pas glisser.-Dans se brouillard il est difficile de voir jusqu ‘ou il faut monter,mais mon instinct me soutient avec en tète ma famille ,mes amisqui par magie sont réuni pour m encouragé,je ne doit pas lâcher,voilà  je crois y arrivé,ça y est je suis passé.-Il s’offre a moi après beaucoup d ‘adrénaline une décente très caillouteuse mais sans neigedsc006751.jpgdsc00677.jpg  le blanc et rouge réa paraissentdsc00680.jpg et tout le stress redescend en remercient ce beau présent,j y suis arrivé non sans batailler je vois au loingt le toit du refuge avec sa cheminée qui fume ,je vais pouvoir me sécher,me reposer.je suis content de moi ça n à pas été de simplicité,après 3h30 de marche me voilà au refugedsc00684.jpg  et cette fois si, j avais de la compagnie,mais pas pour longtemps…J’ entre et là un groupe de cinq tchèques se réchauffait autour du godin,il faisait vraiment bon,un plaisir quand dehors il ne fait pas plus de 6degrés.Ont commence le dialogue ,surtout avec un qui parle comme moi je pues parler anglais …il m explique que un de ces compagnons c est fait une entorses,je constate une grosse entorses,il me demande avec sont téléphone qui capte a peine de joindre le PGHM et de leur expliquer le problème,chose faite les gendarmes me dise dans 5 minutes de les attendre avec une veste voyante sur la DZ de 6m carrée qui jouxte le refuge et de dire aux tchèques de se tenir près,5minutes après les voilas qui viennent le cherchédsc00686.jpgils ce posent et nous voilà toussent emportés par la puissance de leur hélicoptèredsc00688.jpg ça y est ils l embarquent non sans maldsc00693.jpg c est emballédsc00697.jpgça y est ils sont loingtsdsc00699.jpgje dois maintenant joindre l hôpital de corte pour savoir quand il faudra chercher leur ami,le docteur me confirme qu ils peuvent venir le chercher de suite ,ce qui ne fait pas rire mes copains tchèque »corte se trouve a 60km »et pour y aller il faut redescendre a un petit village qui se trouve a une dixaines de km sans être sure que quelqu un puisse toussent les en-menés surtout en fin de journée,mais bon ils faut qui  partent,dommage ils étaient a quatre étapes de l arrivée,c est la dure loi de la montagne.Le beau temp réaparait avec de splendides lumières,dsc00705.jpg dsc00703.jpg dsc00700.jpgdsc00701.jpg dsc00706.jpg  j en profite je vais passé une bonne soirée bien au chaud constater par vous même ,coin cuisinedsc00707.jpg  et couchagedsc00709.jpgune bonne soirée va se préparée j ais trouvé un jeu de carte pour jouer a a bataille,si c est pas le lux ça…


Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.


3 étapes:carrozzu au refuge d’ ascu stagnu »6h10annoncé »

Le2/05/2011:Ont dort bien en corse,je vous le guarentie,surtout à cette époque ou il n y à personne…donc après une bonne nuit de sommeil ,j ais la bonne surprise de croiser 5 mouflones juste devant le refugedsc00656.jpg une belle étape se profile,j arrive sur la fameuse passerelle suspendue de spasimata »1200M »dsc00657.jpg qui et bien remuente de bon matin,après ça une magnifique monteé au bord d un superbe ruisseau avec des petites sources qui ruissèlent de tous cotés,faire attention ou ont met les piedsdsc00659.jpg arriveé au lac de la muvrella »1860m »dsc00665.jpg dsc00662.jpg pour après commencer à grimper dans un couloir assé raide et bien enneiger,heureusement la neige et n y trop dure ,ni trop molle.je débouche ensuite a bocca di a muvrella »2000M »dsc00667.jpg et sortir au col bocca di stagnu »2010m »de là j aperçois le gite d ascu et la station de ski ,une belle descente bien rocailleuse m attend avec quelques névés,j atteint le refuge d’ ascu stagnu avec le beau cinto qui veille au dessu de ces »2706m ». je préfère aller en gite pour me reposer et prendre une bonne douche chaude,ça y est après trois jours en solo je retrouve un peut de confort et de civilisationdsc00671.jpg le gite et très bien tenu,deux jeunes demoisèle sont là pour vous faire rire et ont y mange trés bien quand la serveuse renverse pas tout parterre…aprè s un peut de repos le temp se gate ,la pluie arrive et le lendemain je dois grimper dans le cirque de la solitude »étape la plus aériène et délicate »selon les conseils de quelques locaux il y à deux couloir très pentu et très enneiger a cette période,il faut du matériel ou ont passe pas…du matériel j en ais pas pris ,j ais voulus allèger mon sac au maximum.ont verrat bien demain.la nuit porte conseil.texte 2:Construire une vie.-Savoir qui l ont est vraiment,pour éssayé de passé de bons moments.-J éssaye depuis enfant d étre à l écoute des gens,sans attendre rien en retour,juste un peut d amour pour que dans les jours ou tout s éffondre étre conseillé à mon tour.-Construire une vie,ainsi va le temp qu il me reste pour éviter de tomber dans l’ oubli.C ’est en me retrouvent dans cette nature,qui a elle seule me rassure,que je doit me confié,elle n est pas là pour me juger,simplement m écouter dans mes pensseés,c est d elle dont je doit m épauler pour un jour y arrivé.-Elle me prend la main et me guide sur mon chemin de solitaire,une vie éphémere comme un battement d ailes de papillon.Je veus voir de beaux horizons remplis de belles couleurs de papillons.-Une destineé que je m éfforce de chercher dans cette nature qu ‘il faut préserver,un écrin de beauteé offert a des yeux éclairés.


12

PARAPENTE |
la vie |
basketloisirwambrechies |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bmx trott forum
| Les Feelingazelles
| Run & Trail